Home » Non classé » Les climats de Bourgogne restaurent leur petit patrimoine bâti viticole

Les climats de Bourgogne restaurent leur petit patrimoine bâti viticole

Depuis 2014, l’Association des Climats du vignoble de Bourgogne s’est lancée dans l’inventaire de l’ensemble de son petit patrimoine bâti viticole, murets, murs, meurgers, cabottes, vestiges du passé de ce territoire unique inscrit depuis 2015 au Patrimoine mondial de l’humanité. Un programme de quelques 9 millions  d’euros sur 4 ans couvrant 1247 parcelles et 220 kilomètres de murets à restaurer !mécènes bienvenus !

Cette opération d’envergure a pour double ambition : mieux connaître cette mosaïque des climats constituée de parcelles de vignes avec chacune son sol, son exposition, son altitude et son vin fruit de l’histoire du vignoble bourguignon devenu un modèle pour la viticulture mondiale. Un site qui s’est construit depuis 2000 ans autour de l’identité propre à chaque climat qui englobe les Côtes de Beaune et Côte de Nuits, les villes de Beaune et Dijon. Sur Quelques 60 km, entre Dijon et Santenay 1247 Climats, parcelles délimitées par les vignerons de génération certaines existants depuis le 7ème siècle, sont accolés les uns aux autres telles les pièces d’un grand puzzle. Chambertin, Romanée-Conti, clos de Vougeot, Montrachet, Corton, Musigny chacun possède son histoire, son goût, sa place dans la hiérarchie des crus façonné par l’homme allié à un milieu naturel exceptionnel pendant deux millénaires et qui a aujourd’hui Valeur Universelle. C’est cette riche histoire récompensée par l’Unesco que l’Association a entrepris de restituer au travers de cet inventaire confié à quelques  bénévoles avec le concours de propriétaires, de collectivités dans le cadre de chantiers d’excellence pour lesquels un appel à projets a été lancé. Au de-là il s’agit de valoriser un patrimoine d’exception, un héritage culturel unique vieux de 2000 ans.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Ce site n’accepte pas la publicité

%d blogueurs aiment cette page :