Home » Non classé » A Interlaken, les bateaux de légende du lac de Brienz ont plus de 175 ans

A Interlaken, les bateaux de légende du lac de Brienz ont plus de 175 ans

Depuis 1839 ils naviguent au cœur de l’Oberland bernois sur les lacs lac de Brienz et de Thoune au pied de la Jungfrau, du Mönch et de l’Eiger classés au Patrimoine de l’Unesco. Connus du monde entier ils ont grandement contribué à faire connaître les joyaux du patrimoine régional bernois au-delà des frontières de la Suisse. Comme le Grand hôtel Giessbach, ses chutes légendaires et son train nostalgique.

Giessbach, Jungfrau, Brienz, ou Lötschberg le dernier bateau à aubes et à vapeur relient Interlaken aux petits villages et aux magnifiques châteaux comme Spiez, Hüneg, Oberhofen ou Schadau alentours. Le lac de Brienz comporte le site touristique plus impressionnant de la région, les chutes légendaires de Giessbach qui dévalent les parois rocheuses du Grandhotel Giessbach une résidence hôtelière centenaire de renommée mondiale à l’histoire aussi extraordinaire que mouvementée. Découvert en 1810 cet endroit magnifique va très vite attirer les touristes qui vont d’abord y accéder en bateau à rame. Acquis par plusieurs propriétaires successifs le lieu va végéter et peu à peu péricliter. Pressentant le danger, des amoureux de l’endroit vont alors se mobiliser et se tourner vers Franz Weber défenseur reconnu du Patrimoine suisse qui fort de sa renommée va créer en 1983 « la Fondation « Giessbach au Peuple Suisse ». Avec un but : sauver cette bâtisse Art Déco et son architecture  historique »Belle Epoque ». Des dizaines de milliers de personnes du monde entier comme de la région de Brienz et du  Canton de Berne vont répondre au référendum populaire lancé par le célèbre écologiste. Pendant les années 1980 des donations  privées vont affluer permettant au peuple suisse de conserver ce joyau du patrimoine national. Un appel au mécénat collectif qui fera date et auquel se référera Franz Weber quand il s’agira de protéger le vignoble du Lavaux en vue d’une inscription sur les listes du Patrimoine de l’Unesco. Reconnue d’utilité publique, cette fondation réussira à acheter le site à son propriétaire d’alors. Suite à l’achat du domaine de Giessbach, Franz Weber fondera la société Giessbach AG responsable aujourd’hui de l’exploitation du grand Hôtel et des 20 hectares qui l’entourent. La société « Parkhotel Giessbach AG » participant de son côté au financement de la rénovation. Depuis 2015 Véra Weber nommée présidente de la Fondation a poursuivi l’œuvre de son père, investissant les millions de francs suisses récoltés dans l’amélioration des bâtiments existants, relançant le site visité par des milliers de touristes attirés non seulement par cette exceptionnelle résidence dominant le lac de Brienz à flanc de chutes légendaires du Giessbach mais aussi par le plus ancien funiculaire d’Europe inauguré en 1879 qui relie le débarcadaire à l’Hôtel. On peut aussi y accéder à pied à partir du funiculaire et du débarcadaire. A noter pour la petite histoire que c’est dans ce décor féerique que Conan Doyle a choisi de faire disparaître son  légendaire héros : Sherlock Holmes.

Aller à Interlaken :

En TGV Lyria direct ou via Bâle et Berne (Interlaken est à une heure de Berne).www.lyria.com

Excursions en bateau

sur le lac de Thoune à l’embarcadère dans la gare d’Interlaken-West.

sur le lac de Brienz embarcadère derrière la gare d’Interlaken-ost ou à Böningen.

www.bls.ch

Visiter :

Le parc de Ballenberg (Brienz) musée vivant de l’habitat rural des cantons suisses www.ballenberg.ch

La forêt de Rugen pour les représentations en plein air de la pièce de Guillaume Tell de Schiller (mi-juin- août)

www.giessbach.ch

www.interlaken.ch

www.suisse.com

Crédits Photos : Giessbach.ch  et Bls.ch

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Directeur de la publication:
    Anne-Marie Granier

%d blogueurs aiment cette page :