Home » Non classé » Un nouveau souffle pour la Fondation Dapper

Un nouveau souffle pour la Fondation Dapper

Le Musée Dapper a fermé ses portes à paris en juin dernier. Mais la Fondation continue en faisant connaître l’art contemporain de l’Afrique Plurielle. Pour la 13 ème édition de la biennale de Dakar elle vient de faire coup double en exposant parallèlement au Dak’Art et dans l’île de Gorée

Ndary Lo

Pour le « in » de la capitale sénégalaise Dapper a réuni quelques-unes des plus belles sculptures emblématiques et puissantes du grand artiste sénégalais Ndary Lo décédé en 2017. Pour le Off  de la biennale l’île emblématique de Gorée site classé au Patrimoine mondial de l’Unesco a accueilli de son côté des œuvres contemporaines d’une dizaine d’artistes du continent africain tels Bili Bidjocka, Ernest Breleur, Joana Choumali, Joel Mpah Dooh, Soly Cissé, Guiso, BeauGraff et Gabriel Kemzo Malou.

Des œuvres volontairement éclectiques réunissant sculptures, installations, photographies, productions de l’art urbain témoignant de la  nouvelle orientation de la Fondation Dapper qui souhaite désormais sensibiliser le jeune public au travers des expositions mêlant arts anciens et arts contemporains à l’image de la dernière exposition « Afriques, Artistes d’hier et d‘aujourd’hui » réalisée récemment en Martinique avec la Fondation Clément investie depuis longtemps dans des actions de mécénat en faveur des arts et du patrimoine culturel caribéen. Une première en Martinique et même plus largement en Caraïbe qui n’avaient jamais auparavant accueillies de manifestation de ce type ni de cette envergure. Une stratégie destinée à mieux faire connaître la mémoire collective imprégnée de croyances et de rites de cette « l’Afrique Plurielle » si riche qui a inspirée tant d’artistes européens et d’ailleurs mais pas encore assez connue du grand public.

www.Dapper.fr

www.fondation-clément.org

%d blogueurs aiment cette page :