Home » Non classé » A Ferney dans l’Ain réouverture du Château de Voltaire restauré.Une belle contribution à la sauvegarde du patrimoine

A Ferney dans l’Ain réouverture du Château de Voltaire restauré.Une belle contribution à la sauvegarde du patrimoine

Chambre de Voltaire
Benjamin Guyot – Centre des monuments nationaux

Le domaine de Ferney fut acquis par Voltaire en 1759 pour échapper à la vindicte de la cour de France où il était devenu indésirable. Durant les vingt années où il y vécut il reconstruisit le château, développa le domaine. Il améliora le domaine agricole en faisant défricher et drainer les marécages alentours et transforma le hameau en village prospère y attirant notamment des artisans tels des horlogers genevois ou des créateurs de soieries qu’il fera connaître à de son large réseau de connaissances. Il y édifia une fontaine et fît paver les rues du village. Il trouvât dans ce lieu ce qu’il cherchait, » la liberté y-a-t-il un état plus heureux ? Je me trouve entre la France et la Suisse sans dépendre ni de l’une ni de l’autre » dira-t-il. Dans sa retraite protégée voltaire poursuivra son engagement contre l’injustice de la société de l’époque. C’est ici qu’il prendra la défense de Jean Calas et Pierre-Paul Sirven victimes de l’intolérance politique et religieuse et militera pour l’affranchissement des serfs du Jura. Parallèlement il poursuivra son œuvre littéraire et philosophique en publiant notamment le Dictionnaire philosophique et le Traité sur la Tolérance. Il écrira aussi quelque 1000 lettres, attirant par ses écrits l’élite de toute l’Europe, Condorcet, D’Alembert, Denon, Chateaubriand, Flaubert, Dumas, Michelet, Gogol ou encore Stendhal qui qualifiera son voyage à Ferney « d’indispensable visite ». Tous contribueront à la diffusion de ses idées. A sa mort en 1778, le château sera démembré par le marquis de Villette qui orchestrant le culte posthume du grand homme fera de sa chambre le premier lieu de mémoire dédié à un écrivain en France. Cédé à l’Etat français en 1999 sa gestion sera confiée au Centre des monuments nationaux (CMN) qui l’ouvrira au public, l’animera et le restaurera. Aujourd’hui on peut visiter outre le château, le parc et sa composition paysagère du 19éme siècle, l’orangerie et le pavillon de gardien édifiés vers 1900, ainsi que la chapelle. Le nouveau parcours de visite célèbre l’œuvre de Voltaire et l’esprit des Lumières.

www.monuments-nationaux.fr

www.château-ferney-voltaire.fr

%d blogueurs aiment cette page :