Home » Non classé » EDF veut mieux faire connaître son patrimoine industriel

EDF veut mieux faire connaître son patrimoine industriel

Centrale hydroelectrique du XIXe siecle avec terrasse sur le fleuve et expositions temporaires regulieres.

L’histoire de l’électricité est une grande aventure humaine, scientifique et technique à laquelle EDF participe depuis 70 ans. Pour faire partager au grand public cette fabuleuse odyssée électrique  l’électricien et leader mondial des énergies bas carbone a imaginé un parcours scénique artistique et culturel autour de ses réalisations les plus emblématiques. Baptisé  » Odyss Elec »ce dernier englobe aussi bien les cheminées de la centrale du Havre, la Boule de Chinon, la centrale hydraulique de Bazacle à Toulouse ou l’usine marémotrice de la Rance. Mêlant animation artistique et réalité virtuelle il raconte de façon originale et inattendue au travers de multiples tableaux l’histoire de l’électricité. Des scénographies auxquelles ont été étroitement associées professionnels du tourisme, de la culture et du tourisme industriel, artistes locaux ou internationaux. Ainsi « La Boule » de Chinon première centrale nucléaire française reconvertie en musée située sur la commune d’Avoine en Indre-et-Loire offre-t-elle chaque soir depuis 1986 en une vingtaine de tableaux autour de son architecture insolite un spectacle lumineux créé par l’architecte Guy Garcia et les Ateliers Fréderic Casanova. Au Havre, en région Normandie pour mettre en valeur les spectaculaires cheminées hautes de 240 mètres de la centrale thermique du grand Port Maritime, les experts lumière d’EDF ont conçu depuis 2018 un programme d’illumination artistique. A la centrale hydroélectrique de Bazacle ancien moulin située au cœur de Toulouse, EDF a imaginé des animations  ludiques destinées à la famille (parcours muséographique, expositions temporaires, visites guidées dont l’usine hydroélectrique en activité). Le Musée Electropolis  de Mulhouse créé en 1992 grâce au mécénat du groupe, permet aux visiteurs de découvrir une collection exceptionnelle de 12 000 objets liés à l’évolution de l’électricité au cours des siècles passés. Le XXIe siècle n’ayant pas été oublié puisque l’espace « avenir électrique » questionne ici le visiteur sur les nouveaux usages et futurs enjeux de l’électricité.

Centrale nucleaire de Cruas.

A Cruas-Meysse en Auvergne-Rhône-Alpes la centrale, ses deux éoliennes et son futur parc photovoltaïque font l’objet de spectacles lumineux, le dernier en date celui confié  en 2018 à l’artiste Gilbert Coudène « Fête des Lumières de Lyon » anime à la nuit tombée la tour de refroidissement de l’unité de production n°4 dans une sorte de voyage imaginaire intitulé  » Lumières et Merveilles ». Quant à l’usine marémotrice de la Rance qui depuis 1966 utilise la force des marées de l’estuaire pour produire une énergie électrique 100 % renouvelable, l’une des seules au monde à assurer ce type de production et à coup sûr une référence mondiale elle est le 2ème site EDF le plus visité en France. Elle  participe avec sa spécificité propre à mieux faire connaître les métiers de l’électricité et par là même le travail réalisé depuis 70 ans par des ingénieurs, chercheurs et techniciens qui ont contribué à la réalisation de ce patrimoine industriel unique.

www.edf.com

Copyright photos : EDF